Le soleil ne fumera pas ce soir

Récit d’une famille montagnarde algérienne décimée par la guerre

Alain Vincent

Prix: 15 €

Avoir sept ans dans le djebel, en 1954 , c’est un peu ce qui m’est arrivé… je veux parler de ce qui s’est passé à notre niveau, de ce dont j’ai souffert et de ce que j’ai vécu, en tant que gosse parmi les autres gosses ; je veux parler de ces femmes et de ces hommes de ma famille qui ont perdu la vie pendant cette période.

Mohamed, à l’automne de sa vie, raconte à Alain Vincent, sans langue de bois, d’une manière presque feutrée, ses souvenirs d’enfance pendant la guerre d’Algérie, dans son village, son douar aujourd’hui disparu, qui se trouvait dans la montagne à l’est de Ténès, une ville côtière située entre Alger et Oran.

Ce terrible témoignage a profondément bouleversé l’auteur, qui décide de rendre public ce travail de mémoire, la mémoire de cet homme à jamais marqué par la mort de ses proches, un travail qui est aussi pour lui un ultime hommage.

Collection : Mémoires à vif
Date de parution : Janvier 2016
ISBN : 978-2-9547509-4-1